Immobilier

Faut-il installer une climatisation à Paris ?

En période estivale, la chaleur dans la ville de Paris connaît une hausse considérable. Dans ce cas, les ventilateurs se révèlent parfois moins performants pour offrir le confort souhaité. Le climatiseur devient alors la meilleure alternative, mais la question est de savoir s’il faut l’installer ou non. Un zoom sur le sujet nous éclairera davantage sur la conduite à tenir.

L’Installation d’une climatisation : la loi se prononce

Bien que cela se révèle nécessaire en temps de chaleur, il existe des réglementations sur l’installation de la climatisation. Celles-ci concernent aussi bien les propriétaires que les personnes en copropriété à Paris. Selon la réglementation thermique RT 2012, l’installation d’un système de climatisation dans une maison neuve doit se faire sous autorisation. Cette mesure est préconisée en raison de la toxicité du gaz frigorigène utilisé dans la mise en place des climatiseurs split.

L’équipement doit également respecter certaines conditions pour ne pas nuire au voisinage immédiat. Il s’agit d’option pour l’intervention d’un professionnel, mais aussi de poser un appareil qui n’émet pas du bruit. En cas de copropriété, il est indispensable d’aviser les copropriétaires avant de s’y mettre. Cette règle s’impose lorsque l’installation de l’équipement implique une modification de l’espace extérieur. Cela implique la pose d’un module extérieur ou la percée du mur.

Quel que soit l’emplacement que vous prévoyez pour votre installation, l’accord du syndic sera nécessaire pour passer aux travaux. Si malgré un refus de ce dernier vous posez votre appareil, les copropriétaires pourraient vous imposer une désinstallation. Notez également qu’en dehors du syndicat de votre bâtiment, vous devez également aviser la mairie de la ville. En effet, pour les mêmes motifs (modification de l’environnement extérieur du bâtiment), vous aurez besoin d’une autorisation.

Les obligations liées à l’entretien de la climatisation

Pour installer une climatisation à Paris, vous devez également penser aux frais liés à la maintenance. En réalité, les obligations ne se limitent pas aux autorisations dont vous aurez besoin. Après l’installation du dispositif, il devra bénéficier d’un entretien régulier pour ne pas vous nuire et déranger vos voisins. Ceux-ci pourraient se plaindre aux autorités et vous faire payer des amendes.

Voir aussi : Brûleur de graisse : à quoi ça sert ?

En effet, il faudra régulièrement changer les filtres pour éviter l’accumulation des bactéries dans votre demeure. Par ailleurs, si votre équipement possède une puissance supérieure à 12 W et contient plus de 2 kg de fluide, une inspection sera nécessaire. Notez qu’avec toutes ces obligations, la pose d’un climatiseur peut engendrer plusieurs frais. En dehors de ceux liés à l’installation, ceux de la maintenance peuvent augmenter la facture. Il faudra alors avoir une bonne source de revenus avant de s’y engager.

Les alternatives à une installation de climatisation à paris

En raison de toutes les obligations liées à l’installation d’un climatiseur à Paris, la décision devient difficile à prendre. Cependant, il existe des alternatives qui vous exonèrent de toute demande d’autorisation et des frais divers.

En temps de chaleur à Paris, vous pouvez opter pour des rideaux anti-chaleur dans votre logement. En plus d’être écologique, celui-ci s’avère économique et ne vous expose à aucun risque. En dehors de celui-ci, l’utilisation d’un ventilateur représente également une bonne alternative. Toutefois, si vous tenez à avoir un système de climatisation, vous pouvez choisir une clim mobile ou monobloc. Son installation ne requiert aucune autorisation et n’est soumise à aucune réglementation. Cependant, cet équipement ne convient qu’aux petits espaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *