Immobilier

Comment calculer le coût d’une assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur est une assurance à laquelle il faut souscrire pour bénéficier d’un prêt en vue d’un projet comme l’octroi d’une maison ou d’un appartement. Le coût de cette assurance est fixé par les différents organes spécialisés dans le domaine de l’assurance. Cependant, beaucoup de curieux désirent en savoir plus sur le coût d’une telle assurance. Quels sont les critères pris en compte pour calculer une assurance emprunteur ? Quels sont les modes de calcul ? Comment le calcul est fait ? Vous saurez désormais tout.

Quels sont les critères pris en compte une assurance emprunteur ?

Les assureurs se basent sur plusieurs critères pour établir le coût d’une assurance emprunteur. Ils peuvent être différents d’un assureur à un autre. Le premier élément que les assureurs prennent en compte est l’âge. Une personne de vingt-huit ans voulant souscrire à une assurance emprunteur ne se verra pas proposer le même prix d’assurance qu’une personne âgée de plus de cinquante ans. L’organe recueille aussi des informations sur la situation médicale du client à travers un questionnaire de santé.

Ce questionnaire révélera entre autres, vos antécédents médicaux, vos pathologies s’ils existent ou votre situation de fumeur. De plus, la situation professionnelle du client n’est pas à négliger. L’assureur pourra par exemple évaluer le risque de votre métier. Plus le risque lié à votre métier est élevé, plus votre assurance sera coûteuse. Pour finir, le montant et la durée du prêt sont considérés.

Quels sont les modes de calcul d’une assurance emprunteur ?

Une assurance emprunteur peut être calculée en fonction de deux modes. En fonction du mode choisi, le coût de votre assurance emprunteur pourra varier. Il s’agit du coût calculé sur le capital initial et celui calculé sur le capital restant dû.

Pour une assurance sur le capital initial, la cotisation est fixe au cours de la période qui couvre le prêt. Beaucoup de banques préfèrent cette méthode.

Par contre, pour l’autre mode de calcul, la cotisation n’est pas fixe. Elle est dégressive au fur et à mesure que le client règle ses cotisations. La raison est que le taux s’applique au capital restant dû. Ce mode est adopté par les assureurs. Il importe aussi de préciser que ce mode rend l’assurance emprunteur moins coûteuse.

Comment calculer le coût d’une assurance emprunteur en fonction des modes ?

Le coût d’une assurance emprunteur lorsque le taux est appliqué sur le capital initial n’est pas difficile à connaître. Il vous faut juste connaître le taux, le montant et la période de remboursement de votre emprunt. Vous devez calculer le montant à rembourser par mois. Pour cela, faites d’abord le produit du montant et du taux. Ensuite, faites la division du dernier résultat trouvé par douze (nombre de mois au cours d’une année). Ce résultat représente le montant mensuel à cotiser. Le coût de votre assurance pourra être déterminé en faisant le produit de ce montant et le nombre de mois que comporte la durée de l’emprunt.

Le calcul de l’assurance emprunteur en tenant compte du capital restant dû est un peu complexe. Il faut se baser sur un tableau d’amortissement. Le même principe que pour le premier mode est utilisé. Seulement qu’il faut effectuer une nouvelle évaluation chaque mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *